Culture & Vie de quartier

Votre maison de quartier est une association d’éducation populaire

École et Cinéma

 

LE centre socio culturel des Couronneries coordonne le dispositif École et cinéma dans le département de la Vienne en relation avec le Rectorat de Poitiers. Ce dispositif vise à sensibiliser les enfants et les enseignants des écoles au cinéma par des projections en salle, un travail pédagogique d’accompagnement, des ateliers de pratique artistique ainsi que des formations pour l’ensemble des partenaires impliqués. Chacun des films fait l’objet de documents d’accompagnement destinés aux enseignants et aux enfants. Ce sont les cahiers de notes sur… et les cartes postales.

Programme 2017-2018

The kid

À partir de 5 ans, de la Grande Section de maternelle au CM2

États-Unis – 1921
Réalisation et scénario : Charles Chaplin
Interprétation : Charles Chaplin, Jackie Coogan, Edna Purviance, Tom Wilson
Sans parole avec accompagnement musical
Durée : 51 mn

Des rires et des larmes
Charlot, un vitrier miséreux, recueille un enfant abandonné, et s’attache à lui avec amour et tendresse. L’enfant casse des carreaux pour aider son père adoptif, qui l’arrache à des dames patronnesses, puis le rend à sa mère, devenue riche. Des films dont l’histoire et la mythologie mêlent autant la fiction et la réalité, Le Kid en est assurément l’un des plus troublants. Chaplin montre ici plus que jamais son sens unique de la scène et de l’instant. Bref tout ce qu’on
aime au cinéma, au profit d’un récit connu de tous. Les ambitions premières du cinéaste sont ici pleinement exprimées. Faire rire autant qu’émouvoir grâce à un style épuré à l’extrême. Une grande oeuvre, touchante et drôle ainsi qu’une belle réflexion sociale, signature de Chaplin.

Le cerf-volant du bout du monde

À partir de 5 ans, de la Grande Section de maternelle au CM2

France / Chine – 1958
Réalisation et scénario : Roger Pigaut et Wang Kia Yi
Directeur de la photo : Henri Alekan
Interprétation : Patrick de Barbine, Sylviane Rozenberg, Gérard Szymanski, Gabrielle Fontan, Zhang Chunhua
Durée : 1h22

Si tous les gars du Monde…
Dans les années 50, à Montmartre, Pierrot, chef d’une bande de gamins toujours accompagné de sa petite soeur Nicole, découvre un magnifique cerf-volant échoué dans un arbre. Par ruse, Pierrot et ses copains récupèrent le cerf-volant et y découvrent attachée une lettre écrite en chinois. Véritable portrait sociologique des habitants de Paris, de la vie de quartier à cette époque-là, Le cerf-volant du bout du monde nous parle bien plus d’amitié, de solidarité, de
coopération entre les enfants vivant dans des pays aussi éloignés que peuvent l’être la France et la Chine, « du bout du monde ». Une Chine idéale, une Chine imaginaire dont on pouvait rêver. Le film reste aujourd’hui un bel hymne à l’amitié entre les peuples.

 

La magie de Karel Zeman

À partir de 4 ans, de la petite section à la grande section de maternelle

Tchécoslovaquie – 1945 / 1972
Réalisation : Borivoj Zeman et Karel Zeman
Durée : 45 mn
Version française

Tours de passe-passe
Entrez au royaume des illusions ! Venez découvrir le roi de la féerie ! Le prince de la fantasmagorie ! Venez rire ! Venez rêver ! Jeux de mains, serpentins, pigeon vole… des trucs à vous faire perdre la tête ! Vous n’en croirez pas vos yeux ! Et c’est ici pourtant que le voyage commence. Un voyage à travers l’impossible… Un voyage à nul autre pareil, un voyage fantastique ! Entrez au palais des merveilles de Karel Zeman à la rencontre de cinq perles de l’animation tchèque bricolées avec des marionnettes et des bouts de ficelle : Rêve de Noël, Le Hamster, Le Fer à cheval porte-bonheur, M. Prokouk horloger et Inspiration.

Le garcon et le monde

À partir de 5 ans, du CP au CM2

(O Menino e o Mundo) – Brésil – 2013
Réalisation, scénario et animation : Alê Abreu
Musique : Ruben Feffer et Gustavo Kurlat
Durée : 1h19

Mandala
Ses bras, ses jambes, ses doigts sont étroits comme du fil à coudre et sa tête ronde comme le monde. Le garçon est curieux de tout : des fleurs, des poissons, des oiseaux, qui se transforment sous ses yeux en mille et une couleurs. Léger, il vole et soulevé par le vent, il voit la terre d’en haut. Mais gare à la chute ! Un jour, son père quitte la maison et son souvenir va le hanter. Il part à sa recherche. Commence alors une fugue, où le garçon découvre un monde fantastique dominé par des animaux-machines et d’étranges personnages au langage inconnu. Un voyage poétique et imaginaire à hauteur d’enfant évoquant les problèmes du monde moderne.

 

Le temps qu’il fait

À partir de 4 ans, de la petite section à la grande section de maternelle

Canada / États-Unis / France – 1920-2008
Réalisation : David Coquart Dassaut, Buster Keaton et Marie Paccou
Durée : 36 mn
Sans parole

L’ordinaire et l’extraordinaire
La tempête extraordinaire, la pluie continue mélancolique, l’orage rafraîchissant et joyeux – la pluie intervient comme un élément perturbateur mais aussi révélateur d’émotions dans ces trois histoires filmées. L’Ondée s’apparente au naufrage d’une ville qui, frappée par une pluie soudaine, voit ses habitants se réfugier. Une poésie urbaine animée au crayon à papier. Dans La maison démontable, un jeune couple reçoit en cadeau une maison en kit. Il ne reste plus
qu’à la monter ! Ce serait facile si un rival amoureux n’avait pas changé les numéros des caisses. Un film-catastrophe comique, une maison surréaliste, en somme tout le génie de Buster Keaton. Dans Le jardin, un couple s’éveille dans un potager étonnant où poussent des poissons. La femme est impatiente de cueillir un poisson rouge, mais celui-ci n’est pas encore mûr. Rêve ou réalité… magie de la peinture animée.

Une vie de chat

À partir de 5 ans, de la Grande Section de maternelle au CM2

France – 2010
Réalisation : Jean-Loup Felicioli, Alain Gagnol
Scénario : Alain Gagnol
Avec les voix de Bernadette Lafont, Dominique Blanc et Bruno Salomone
Durée : 1h10

Un polar sur les toits de Paris
Dino le chat mène une double vie : il passe ses journées avec Zoé, fille d’une commissaire de police, et la nuit il accompagne un voleur sur les toits de Paris. Alors que la mère de Zoé enquête sur les cambriolages nocturnes, un autre truand kidnappe la fillette. C’est un polar, un vrai, avec des truands patibulaires, tous bêtes et gaffeurs, aux sobriquets en forme de clin d’oeil cinéphile, Monsieur Hulot, Monsieur Bébé… leur chef, l’infâme et irascible Costa, sortant
plutôt, lui, des Affranchis de Scorsese. Courses-poursuites acrobatiques, rebondissements aériens : on plane au-dessus d’un Paris délicieusement rétro, baigné de lumière mordorée et de musique jazzy, où la tour Eiffel jouxte Notre-Dame, où la douceur lunaire de Tati côtoie la gouaille d’Audiard.

Le roi des masques

À partir de 8 ans, du CE2 au CM2

Réalisé par Wu Tian-Ming Durée : 1h41 1995 | Chine

Dans la Chine centrale du début du XXème siècle, un vieux montreur de masques vit de spectacles de rue. Son habileté à changer rapidement de masques sans que les spectateurs ne percent son secret lui vaut le surnom de « roi des masques ». Mais vieillissant et sans héritier, il craint que son art ne meurt avec lui. Il décide alors d’adopter un petit garçon à qui il pourra transmettre ses tours de magie. Mais, le petit garçon se révèle en fait être une fille… Le Roi des masques a reçu plus de trente récompenses dans les festivals du monde entier, en Turquie, au Canada, en Pologne. Il a reçu le prix du meilleur film en 1997 au Festival de Venise.

Storm boy
Malheureusement, pour des questions liés au droit du film, nous ne pouvons pas programmer le film Storm boy cette année. Il est remplacé par un très beau film chinois, le roi des masques qui sera proposé en VO sur les mêmes dates.

Les aventures de Robin des bois

À partir de 5 ans, de la Grande Section de maternelle au CM2

(The Adventures of Robin Hood) – Etats-Unis – 1938
Réalisation : William Keighley et Michael Curtiz
Scénario : Norman Reilly Reine et Seton Miller
Musique : Erich Wolfgang Korngold
Interprétation : Errol Flynn, Olivia de Havilland, Basil Rathbone

Les rebelles de la forêt
Angleterre, 13e siècle. Le roi Richard Coeur de Lion, parti pour les croisades, a été fait prisonnier. Plutôt que de payer la rançon, le frère de Richard, le fourbe et ambitieux prince Jean, s’est installé sur le trône. Robin De Locksley, alias Robin des Bois, organise avec ses compagnons la résistance dans la forêt de Sherwood. Robin des Bois, pourrait faire figure de super-héros, s’il était doté de pouvoirs surnaturels, mais il n’use que de ses flèches et de son épée pour combattre l’injustice. Suprême justicier, une légende ! Les aventures de Robin des Bois nous comble d’un spectacle à la hauteur de nos rêveries, nourries d’enluminures et de tapisseries moyenâgeuses. Les amateurs d’aventures, d’action et de duels de cape et d’épée ne seront pas en reste, puisque tous les combats sont des prouesses physiques réglées rigoureusement, jusqu’au point culminant, le duel Robin-Guisbourne. Une merveille indispensable !


Programme 2016-2017

Jeux d’images
Canada – 1942 à 1964, réalisation et scénario : Norman McLaren, durée : 32 mn – Sans parole

De la petite section de maternelle au CE1

Extrait

L’animation débridée
En cinq courts métrages, Norman McLaren explore, invente de nombreuses formes d’animation, expérimente de multiples techniques. Animation d’objets
et d’acteur dans Discours de bienvenue, images dessinées à même le film pour Hen Hop. Canon et Le merle utilisent le papier découpé. Enfin, la pellicule de
Caprice en couleurs est peinte, grattée pour donner vie à la musique de jazz jouée. Car la bande sonore n’est pas en reste dans l’oeuvre de McLaren,
plongeant le spectateur en immersion totale dans ce ruissellement de formes et de couleurs. Cinéaste sans caméra, peintre sans chevalet, musicien sans
instrument, McLaren pratique l’animation comme d’autres l’écriture automatique. Rien de prémédité, mais une improvisation inspirée, élégante,
fascinante.

La petite fabrique du monde
Russie / Italie / Suisse / Portugal / Grande-Bretagne / Russie / Etats-Unis – 2012
Réalisation : Cristina Castrego, Francesco Testa, Kirsten Lepore, Natalia Mirzoyan, José Miguel Ribeiro, Sarah Wickens, Elisabeth Hütterman
Durée : 42 mn – Sans parole

De la petite section de maternelle au CE1

Extrait

thk1v03csxIl est beau ton monde
Dans La Création, on assiste à la naissance de l’univers et de l’homme. Fascinée par le Taj Mahal, une petite fourmi rêve de construire le palais de ses rêves
dans Chinti. Une Bouteille à la mer donne à voir l’amitié entre un bonhomme de glace et un autre en sable. Dans Dodu, un petit garçon en carton vit de folles
aventures en compagnie d’une coccinelle. Une tâche de lumière prend vie dans Feu Follet. En l’absence de leur créateur, deux personnages dessinés jouent
sur une planche à dessin dans Le Grand frère. Faire surgir du sable ou de la neige de drôles de bonshommes, construire avec des objets glanés ici ou là le
palais de ses rêves, dessiner la vie. Dans ce grand voyage, la matière s’anime comme lorsque l’enfant joue et invente son monde.
Le tableau
France- 2011
Réalisation : Jean-François Laguionie – Scénario : Anik Le Ray
Durée : 1h16

Du CE1 au CM2

Extrait

La vie en couleurs
Un château, des jardins fleuris, une forêt menaçante, voilà ce qu’un Peintre, pour des raisons mystérieuses, a laissé inachevé. Dans ce tableau vivent trois
sortes de personnages : les Toupins qui sont entièrement peints, les Pafinis auxquels il manque quelques couleurs et les Reufs qui ne sont que des esquisses.
Peinture sociale. Mais où est le Peintre ? L’idée est lumineuse. Elle est le malin prétexte à une rêverie sur l’art tout comme à la dénonciation du racisme, des
inégalités sociales. Chaque étape de l’aventure, d’une toile à l’autre, dans un atelier abandonné, correspond à un hommage. L’odyssée mène de Modigliani
et Cézanne à Picasso et sa période bleue, en passant par une géante alanguie, qu’on croirait dessinée par Matisse.

Little bird
Pays-Bas – 2012
Réalisation et scénario : Boudewijn Koole – Interprétation : Rick Lens, Ricky Koole, Loek Peters Ronald, Susan Radder
Durée : 1h20 – Version française ou version originale sous-titrée (en fonction de la salle de cinéma)

CE2 au CM2

Extrait

Tth15iqc4jcombés du nid
Jojo, dix ans, est souvent livré à lui-même. Entre une mère absente et un père qui perd pied, il trouve secrètement un peu de réconfort auprès d’un choucas
tombé du nid. Ce petit oiseau, pourtant plus fragile que lui, va lui donner la force d’affronter la réalité… Le cinéaste nous plonge ici dans un univers au plus
près de la nature. Les couleurs vertes et bleues, omniprésentes dans le film, ont une profondeur et une douceur très réussies, entre les scènes dans la
nature, à la maison et à la piscine où Jojo s’entraîne, tenant « la baraque », bien ancré dans le réel. Little Bird est un film esthétiquement très maîtrisé, une
plongée dans le monde de l’enfance et un deuil rendu possible par l’imaginaire.

Le roi et l’oiseau
France – 1979 – Réalisation : Paul Grimault
Scénario : Jacques Prévert et Paul Grimault, d’après La bergère et le ramoneur, un conte de Hans-Christian Andersen
Durée : 1h27

De la grande section de maternelle au CM2

Extrait

Fable humaniste
Charles V et III font Huit et Huit font Seize règne en tyran sur le royaume de Takicardie. Il malmène la famille de l’Oiseau – brillant parleur au plumage
coloré, et narrateur de l’histoire. Une nuit, dans la chambre du Roi, trois tableaux – le sien et ceux d’une charmante bergère et d’un petit ramoneur –
s’animent. La Bergère et le Ramoneur s’aiment, mais le Roi du tableau a juré d’épouser la Bergère avant minuit. Ayant réussi à s’enfuir, la Bergère et le
Ramoneur sont aidés par l’Oiseau… Le Roi et l’oiseau est à la fois élégiaque, sarcastique, tendre, violent, émouvant, d’une gaîté fragile, toujours d’une
beauté et d’une force qui ne se démentent pas. Un moment de cinéma indémodable.

La belle et la bête
France – 1946
Réalisation et scénario : Jean Cocteau, d’après le conte de Madame Leprince de Beaumont
Image : Henri Alekan – Musique : Georges Auric Interprétation : Jean Marais, Josette Day, Nane Germon, Mila Parély.
Durée : 1h36

Du CP au CM2

Extrait

Envoûtante métamorphose
La Belle, pour sauver son père, va se livrer à la bête. Et parce que la Belle aime la bête, celle-ci se transformera en Prince Charmant. À première vue tout est
simple et beau comme une légende. Bien entendu, on admire l’étonnante réussite plastique, la composition picturale des images, les trucages et cet
imposant monstre mi-homme mi-chat. Mais derrière cette débauche de luxe, Cocteau nous dit à demi-mots le désarroi d’un être qui souffre de sa
monstruosité. Il nous dit l’étrange séduction qu’il exerce sur la Belle, et aussi la pureté blessée de cet animal au coeur tendre. La Belle comprend tout cela.
Ce n’est pas seulement à une rêverie, c’est à une méditation que Cocteau nous convie.

Princess Bride
Etats-Unis – 1987
Réalisation : Rob Reiner – Scénario : William Goldman – Interprétation : Cary Elwes, Robin Wright, Christopher Guest, Mandy Patinkin
Durée : 1h38 – Version française ou version originale sous-titrée (en fonction de la salle de cinéma)

De la grande section de maternelle au CM2

Extrait

thaz2s3qxcÉpopée de cape et d’épée
Il était une fois, dans le pays magique du cinéma, un film étrange où une princesse et un valet de ferme s’aimaient d’un amour tendre, beau, merveilleux,
émouvant et… fortement contrarié par un pirate, un prince bête et méchant, trois bandits, des marais de feu… Dans cette épopée où les deux coeurs
meurtris par une longue séparation pleurent un amour qu’ils croient à jamais perdu, Rob Reiner n’hésite pas à détourner tous les clichés du genre Fantasy,
bravoure, vengeance, combats épiques, monstres sournois et sanguinaires et bien sûr happy end, pour raconter aux grands enfants une aventure où
l’humour est omniprésent et où l’action rythme admirablement l’ensemble.

E.T
(E.T. The Extra-Terrestrial) Etats-Unis – 1982
Réalisation : Steven Spielberg – Scénario : Melissa Mathison – Interprétation : Henry Thomas, Robert MacNaughton, Drew Barrymore, Dee Wallace
Durée : 1h55 – Version française ou version originale sous-titrée (en fonction de la salle de cinéma)

Petite Section de Maternelle au CE1

Extrait

th2er4igp1Téléphone maison
Des extraterrestres, en mission d’exploration botanique, atterrissent en pleine nuit dans une forêt proche de Los Angeles. Mais des hommes repèrent les
intrus et le vaisseau s’envole précipitamment, laissant sur Terre l’un d’entre eux. Pour échapper à ses poursuivants, la créature se réfugie dans le jardin d’un
pavillon de banlieue où vivent une mère seule et ses trois enfants. E.T. est un film de science-fiction qui a pour seuls territoires une maison, une forêt et un
ciel étoilé. Il est film de l’intime tout autant que de l’étrange, du quotidien, de la famille tout autant que de l’ailleurs et de l’extraordinaire. Dans ce sens, E.T.
opère sans cesse d’énigmatiques rapprochements, il nous donne, sans que l’on sache pourquoi, ce qui en définitive nous échappe.

Edward aux mains d’argent
(Edward Scissorhands) – Etats-Unis – 1990 Réalisation : Tim Burton – Scénario : Caroline Thompson, d’après une idée originale de Tim Burton – Interprétation : Johnny Depp, Winona Ryder, Diane Wiest, Anthony Michael Hall. Durée : 1h43 – Version française ou version originale sous-titrée (en fonction de la salle de cinéma)

Du CE2 au CM2

Extrait

th393tav8wAmerican way of life
Une fillette écoute une vieille parente lui raconter l’étrange histoire d’un personnage qu’elle aima jadis : Edward, créature inachevée d’un vieil inventeur qui
mourut avant de le doter de ses deux mains. Pourvu de lames de ciseaux en guise de doigts, Edward devint un freak adulé par toute la ville pour ce handicap
dont il tirait des dons artistiques. Tim Burton confirme un goût prononcé pour les clichés et les mythologies populaires issus du conte, du cinéma fantastique
et de la BD. Le cinéaste entrechoque avec jubilation des chromos hyperréalistes et clinquants raillant savoureusement l’american way of life et le
fantastique gothique le plus échevelé. Mélange détonnant qui donne au film un ton à la fois satirique, romantique et visionnaire.

Programme 2015-2016

Le petit fugitif
Etat-Unis, 1953, film, noir et blanc, durée : 1h20, Réalisation : Morris Engel, Ruth Orkin, Ray Ashley, Scénario : Ray Ashley, Interprétation : Richie Andrusco, Richard Brewster, Winifred Cushing, Jay Williams

de la Grande Section de Maternelle au CM2

Extrait

affiche_lepetitfugitifFugue à la fête foraine

Pour se débarrasser de son encombrant petit frère Joey, Lennie décide de lui jouer un mauvais
tour. Il met en scène un accident. Persuadé d’avoir tué son frère, Joey s’enfuit à Coney Island, la Foire du trône new-yorkaise en front de mer. Il y passera une journée et une nuit à déambuler de manège en stand de tir, entre orgie de sucreries et difficile apprentissage du
métier d’adulte.
Le film frappe par la liberté du sujet, que l’on croirait improvisé au gré de l’errance d’un kid de Brooklyn. Liberté de la réalisation, pleine d’énergie comme un documentaire sur le vif, la
mise en scène est à hauteur du garçon de 7 ans, dont elle épouse en permanence le regard et les sensations sans mièvrerie ni démagogie. Et avec sa bouille ronde, ses taches de
rousseur, sa dégaine de cow-boy miniature, le petit Richie Andrusco est irrésistible.
Jiburo
Corée, 2002, film, couleur, durée : 1h27,Réalisation et scénario : Jung-Hyang Lee, Interprétation : Seung-Ho Yoo, Eul-Boon Kim

de la Grande Section de Maternelle au CM2

Extrait

Ode à une grand-mère
Sang-Woo, petit coréen de 7 ans, est confié pour l’été à sa grand-mère qu’il>ne connaît pas. Mordu de jeux vidéo et de super héros, ce jeune citadin doitapprendre à cohabiter dans ce village isolé avec cette vieille dame aussi lente>qu’une tortue.Avec pudeur, la réalisatrice collecte une suite d’instants modestes, de cesexpériences minuscules et considérables qui marquent une enfance. Une GameBoy qui tombe en panne, un poulet bouilli qu’on mange en cachette, le vold’une épingle à cheveux… À chaque extrémité de la vie, la vieille femme etl’affreux garnement, petit bonhomme perdu, forment un tête-à-tête profondémenttouchant, parfois cocasse, mais toujours juste. Dans ce film presque sans parole,c’est la force des gestes et des regards qui tisse le lien naissant.
Ernest et Célestine
France-Belgique, 2012, dessin animé, couleur, durée : 1h16,Réalisation : Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier, Scénario : Daniel Pennac d’après les albums jeunesse Ernest et Célestine de Gabrielle Vincent

de la Grande Section de Maternelle au CM2

Extrait

ernest_celestineUne famille formidable
Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d’amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, une orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer ainsi l’ordre établi.
Beau plaidoyer en faveur de la tolérance, Ernest et Célestine évite la mièvrerie.
Subrepticement politique, ce voyage en folie douce reste une vraie fête pour les yeux. Croqués en quelques traits, les personnages sont malicieux et touchants. Dans ce monde ciselé, la lumière vient des tons d’aquarelle. Des ocres, des roux, des verts tendres se posent sur le dessin comme des voiles délicats. Un film tendre, poétique et graphique !

Un animal, des animaux
France, 1996, film, couleur, durée : 59mn, Réalisation : Nicolas Philibert

CE2 au CM2

Extrait

Eunanimaldesanimauxdvdnquête au Muséum
Fermée depuis vingt-cinq ans au public, la grande galerie de zoologie du Muséum national d’histoire naturelle vient de rouvrir. Un animal, des animaux raconte la métamorphose de ce lieu et la résurrection de ses étranges pensionnaires, restés si longtemps dans la pénombre et dans l’oubli. Peu à peu, le film nous entraîne dans les laboratoires et les réserves, à la découverte du rêve et de l’étrangeté. Des hommes en blouse blanche soignent, cousent, maquillent. Retouches de couleurs sur le plumage d’un perroquet ou la tête d’une girafe ; brossage d’un éléphant ou d’un zèbre. Curieux, Nicolas Philibert visite les coins et les recoins, s’arrête sur tel ou tel animal. Moments fascinants où il redonne vie, à sa manière, aux corps inertes devenus objets muséographiques. La caméra, la prise de son et le montage sont ses outils. Il fouine et tend l’oreille…

Porco Rosso
Japon, 1992, dessin animé, couleur, durée : 1h33, Réalisation : Hayao Miyazaki, Voix françaises : Jean Reno, Jean-Luc Reichmann, Sophie Deschaumes et Gérard Hernandez

du CE1 au CM2

Extrait

PorcoRossoL’ère des hydravions 1929, au large de l’Italie, sur une île perdue au milieu de la mer Adriatique. Porco Rosso, ancien pilote de l’armée de l’air mystérieusement transformé en cochon, est devenu un célèbre et redoutable chasseur de prime qui traque les pirates du ciel à bord de son hydravion de guerre. Jusqu’au jour où, las de leurs constantes déculottées, les pilleurs font appel à un as du pilotage américain. En parallèle à la romantique histoire d’amour et à la puissante allégorie sur la perte de l’innocence juvénile et des idéaux politiques, on trouve un film d’action, d’aventure et d’humour jubilatoire, qui véhicule des émotions justes et sensibles. Porco Rosso, film aux apparences légères, soulève des questions adultes, la place de la femme dans la société, les souffrances qu’engendre la guerre, la remise en question de ses valeurs et de ses idéaux.

Wadjda

du CE2 au CM2

Arabie saoudite – 2012, Réalisation et scénario : Haifaa Al-Mansour, Interprétation : Waad Mohammed, Reem Abdullah, Ahd, Abdullrahman Al Gohani

Extrait

Wadjda-2À la poursuite de la liberté
Elle a 12 ans, écoute du rock avec un casque, porte des jeans.
Banal ? Pas vraiment, car nous sommes à Riyad, capitale d’Arabie saoudite. Autant dire que le rappel des principes, à la maison comme à l’école coranique, Wadjda est la première à les entendre et à les subir. En jouant avec son ami Abdallah, elle se met en tête de vouloir, comme lui, un vélo. Même si la bicyclette, pour les femmes, c’est réprouvé dans son pays…
Par son récit tout simple, mais riche de détours inattendus, son aspect de fable réaliste, on découvre avec Wadjda la vie d’une école, l’enseignement des versets chantés du Coran, les différentes règles concernant le port du voile.
Haifaa Al-Mansour égratigne le fondamentalisme et la polygamie, sans les dénoncer vraiment. Plus doux qu’un réquisitoire, son film encourage l’indépendance de la femme comme le droit à la différence. Et avec humour.

Jason et les Argonautes

de la Grande Section de Maternelle au CM2

GB/USA – 1963, Réalisation : Don Chaffey, Effets spéciaux : Ray Harryhausen, Musique : Bernard Herrmann, Interprétation : Todd Armstrong, Nancy Kovack, Gary Raymond, Laurence Naismith, Niall McGinnis

Extrait

À la recherche de la Toison d’Or
Pour retrouver son trône de Thessalie, Jason doit conquérir la Toison d’or. Il embaJason-et-les-argonotesrque à bord de l’Argo avec les Argonautes, hardis guerriers et marins, afin d’atteindre le royaume de Colchide, là où se trouve la dépouille du bélier magique. À la fois aidés et contrariés par des dieux et déesses rivaux, ils vont être confrontés aux éléments déchaînés et à des créatures plus monstrueuses les
unes que les autres.
Jason et les Argonautes fait la part belle au merveilleux. L’ingéniosité des effets spéciaux permet aux acteurs d’incarner les héros mythologiques de manière crédible. Les différents monstres, par la fluidité de leur mouvement et leur jeu, donnent du répondant aux multiples péripéties. Le cinéma conjugue tous ses atouts pour nous emmener dans ce long voyage aux décors fabuleux

1, 2, 3... Léon

Petite Section de Maternelle au CE1

France / Canada / Pays-Bas – 1997/2007, Réalisation : Tali, Catherine Buffat, Jean-Luc Gréco, Christa Moesker, Pierre-Luc Granjon et Pascal Le Nôtre

Extrait

Bande-annonce : 1, 2, 3 Léon (3) par PremiereFR
Ça court, ça bouge et ça gigote
1-2-3-leon-31,2,3… Léon est un programme de courts métrages malicieux, de style et d’inspiration très différents. Chez Madame Poule, tout en rondeurs et teintes pastel, retrace avec une verve tendrement féminine les déboires domestiques d’une cocotte dodue. L’animation de marionnettes est bien représentée avec La bouche cousue, oeoeuvre mélancolique autour d’une pizza renversée dans un bus et L’hiver de Léon, joli conte vif et tendre où il est question de princesse intrépide, d’enfant ours, d’abeilles et d’ogre affamé. Mais la palme de la fantaisie revient à Sientje ou l’hilarante crise de nerf en direct et en traits vibrants d’une fillette furax. Tous ont la particularité de ne pas juger les comportements humains, confrontés aux
embûches de la vie. L’ensemble nous interroge sur nos propres manières de gérer les difficultés.

Lumière

Petite Section de Maternelle au CE1

Suisse / Royaume-Uni / Allemagne, 2008 à 2014

Variations lumineuses
dansekinou-1Poupée de chiffon, pâte à modeler, papiers découpés, crayon… autant de techniques d’animation pour explorer un thème cher au cinéma : la lumière ! Bien calés dans les fauteuils, les tout-petits suivent les aventures d’une gardienne de phare pêcheuse de météorites, d’un rayon de soleil espiègle, d’un écureuil et d’une chauve-souris séparés par le jour et la nuit, de la petite Julia qui repousse son cauchemar, d’Erwin le veilleur du feu tricolore et d’une ampoule électrique qui rêve de fête foraine. Un programme de courts métrages pour découvrir le cinéma, apprivoiser l’ombre et rêver les yeux ouverts.

6 courts métrages repérés dans la programmation du Poitiers Film Festival,rencontres internationale des écoles de cinéma, organisé par le TAP
– Meteoritenfischen d’Evelyn Buri et Nina Christen – 5 mn
– What light de Sarah Wickens – 4 mn
– Tôt ou tard de Jadwiga Kowalska – 5 mn
– Julia et la peur d’Anja Sidler – 4 mn
– Signalis d’Adrian Flückiger – 5 mn
– Sans se faire griller de Michael Haas et Thomas Schienagel – 10 mn


Programme 2014-2015

Les Pionniers du cinéma

Musique : Christian Leroy excepté Le voyage dans la lune, musique de Air

À partir de 6 ans, du CP au CM2, durée du programme : 57 mn

Films au programme :

Sortie d’usine

Les frères Lumière, 1895, N&B, muet, 1 mn

A la fin de la journée, les employés sortent des Usines Lumière, d’abord les ouvrières, puis les cadres

Attelage d’un camion

Les frères Lumière, 1897, N&B, muet, 1 mn

Au carrefour d’une ville française, un attelage de douze chevaux blancs traverse le plan. Il tire un camion, qui clôt le défilé.

Arrivée d’un train en gare de la Ciotat

Les frères Lumière, 1897, N&B, muet, 1 mn

Un train à locomotive à vapeur entre en gare de La Ciotat. Sur le quai, des gens accueillent les voyageurs qui descendent des wagons.

Le village de Namo

Gabriel Veyre, 1900, N&B, muet, 1 mn

Panorama pris d’une chaise à porteur dans le village de Namo en Indochine Française (aujourd’hui Vietnam). Des enfants courent après ce qu’ils ne savent pas être la caméra, entrant et sortant du champ au gré de leur euphorie.

La petite fille et son chat

Les frères Lumières, 1900, N & B, 1 mn

Dans un jardin, une petite fille donne à manger à un chat. Son expression joviale s’effare quand le chat résiste à la mise en scène.

Le déshabillage impossible

Georges Méliès, 1900, N & B, 2 mn

Rentré chez lui, un homme ne parvient pas à se déshabiller. Des qu’il ôte un vêtement, un nouveau apparaît.

Kiriki, acrobates japonais

Segundo de Chomon, 1907, coul., muet, 2 mn 40

Défiant apparemment la pesanteur, onze personnages japonais enchaînent des figures acrobatiques.

Fantasmagorie

Emile Cohl, 1908, N&B, muet, 2 mn

Un personnage ne peut pas voir un film au cinéma à cause le chapeau d’une femme qui s’est assise devant lui. Il proteste. Un jeu de métamorphoses et de graphisme étend la représentation de la salle de cinéma à une abstraction de formes et de traits.

Sculpteur moderne

Segundo de Chomon, 1908, coul., muet, 4 mn

Une maîtresse de cérémonie présente des sculptures. Une sculpture en argile animée se transforme en vieille femme humaine.

Gertie the dinosaur

Winsor Mc Cay, 1914, N&B, muet, 8 mn 23

Devant le squelette d’un dinosaure du Museum d’Histoire Naturelle, Winsor Mac Cay promet qu’il peut faire revivre l’animal au moyen de dessins. Lors d’un dîner, pour ses convives, le réalisateur tient ses promesses.

The great train robbery

Edwin S. Porter, 1903, coul., muet, 10 mn 46

Des bandits s’introduisent dans une gare et prennent le contrôle d’un train lors de sa station. Ils dévalisent les voyageurs avant de s’enfuir, mais sont rattrapés par des cavaliers qui tentent de leur barrer la route. Après une poursuite à cheval et un affrontement à coups de révolver, ils parviennent à s’enfuir. L’un d’eux vide son chargeur face au public, en regardant caméra.

Le voyage dans la lune

Georges Méliès, 1902, N&B, musique de Air, 14 mn

Lors d’un colloque d’astronomie, le professeur Barbenfouillis crée l’événement en faisant part à l’assemblée de son projet de voyage dans la Lune. Il organise ensuite la visite à ses confrères de l’atelier où l’obus spatial est en chantier. Il sera propulsé en direction de la Lune au moyen d’un canon géant.

Les contes de la mère poule

Programme de courts-métrages d’animation iraniens pour les tout-petits Iran, 1992-1998-2000, couleurs, sans paroles, durée : 46 mn

À partir de 4 ans, de Moyenne Section de maternelle au CE1

Shangoul et Mangoul

Iran, 2000, 17 mn, couleurs, éléments textiles découpés et brodés Réalisation, scénario, graphisme et animation : FarkhondehTorabi et Morteza Ahadi Sarkani

Shangoul et Mangoul est une variation, en laine brodée traditionnelle de la région de Kirman, du conte des sept chevreaux, connu aussi chez Esope, La Fontaine ou les frères Grimm : le loup doit montrer « patte blanche » pour tromper les petits de la maman chèvre – ici une « patte verte » qu’il a trempée dans le bain d’un teinturier -, puis la mère défie le loup en combat singulier et l’éventrer pour retrouver ses petits.

Le poisson Arc-en-ciel (Mahi-e Ranguin-Kaman)

Iran, 1998, 13 mn, couleurs, éléments textiles découpés Réalisation, scénario, animation et image : Farkhondeh Torabi, inspiré du livre de Marcus Pfister

Le poisson Arc-enc-ciel, en tissu découpé et animé, démontre que l’union fait la force, et raconte l’entrée dans le groupe du poisson solitaire « Arc-en-ciel », d’abord trop fier de ses écailles, colorées et lumineuses, pour se joindre aux autres.

Lili Hosak

Iran, 1992, 16 mn, couleurs, papier découpé inspiré par des motifs de tapis persans Réalisation et scénario : Vajiollah Fard-e-Moghadam. Animation et image : Farkhondeh Torabi

Lili Hosak, en papier découpé, fait s’animer les motifs animaliers d’un tapis persan : lenfant à peine né de la poule et du coq se noie dans l’étang. Le coq appelle à l’aide, mais personne ne vient, puis la chèvre à clochette parvient à regrouper autour du point d’eau toute la communauté animale, qui ensemble seulement, parvient à sauver le naufragé.

King Kong

À partir de 8 ans, du CE2 au CM2

États-Unis, 1933, noir et blanc, version originale, sous-titres français, durée : 1h40, scénario et réalisation : James Creelman, Ruth Rose, d’après une histoire de Merian C. Cooper et Edgar Wallace Musique : Max Steiner

king-kong03Une équipe de cinéastes menée par Carl Denham se rend en Malaisie avec la blonde vedette Ann Darow. Il s’agit d’atteindre Skull Island, une île où les indigènes vénèrent un animal monstrueux, King Kong.
À peine débarquée, Ann est faite prisonnière par les indigènes qui l’offrent à leur dieu. Le valeureux Jack parvient à libérer la captive, épargnée par le singe, et à capturer la bête. Présenté à Broadway comme l’attraction du siècle, le monstre se libère et part à la recherche de sa belle dans les rues de New York…

U

À partir de 6 ans, du CP au CM2

France, 2005, dessin animé, couleur, durée : 1h15 Création story-board et réalisation : Serge Elissalde Scénario et création graphique : Grégoire Solotareff Musique : Sanseverino*

u01Mona, une jeune rate à longues oreilles, vit dans un château avec Monseigneur, son tuteur, et Goomi, une mère-grand qui pique quand on l’embrasse Heureusement, une licorne blanche nommée U lui vient en aide. Puis, Mona tombe amoureuse de Kulka, un chat qui joue de la guitare et se trimballe avec une troupe de Wéwés, des lézards musiciens.

Goshu le violoncelliste


Goshu le violoncelliste – Le chat piégé par IkutoMiyuki

À partir de 5 ans, de la Grande Section de maternelle au CM2

Version française, durée : 1h03 Scénario et réalisation : Isao Takahata d’après la nouvelle éponyme de Kenji Miyasawa
Dessin et animation : Toshitugu Sa

 

Goshu est violoncelliste au sein de l’orchestre qui accompagne les projections de cinéma dans une petite bourgade de province du Japon d’avant-guerre. Le jeune homme subit les foudres du chef d’orchestre en raison de sa maladresse et de l’inexpressivité de son jeu musical. Dix jours seulement séparent la formation d’un important concert, au cours duquel sera donnée la “ 6ème Symphonie ”… Entamant avec détermination des répétitions nocturnes en solitaire, Goshu va recevoir la visite successive de divers petits animaux – un chat, un coucou, un petit tanuki et un souriceau-, qui tour à tour vont lui prodiguer leurs conseils ou lui demander son aide.

Jour de fête

À partir de 5 ans, de la Grande Section de maternelle au CM2

 

France, 1949, couleurs, durée : 1h18 Scénario original : Jacques Tati et Henri Marquet, avec la collaboration de René Wheeler
Réalisation : Jacques Tati

jour03Les forains arrivent à Follainville (Sainte-Sévère-sur-Indre) pour la fête patronale. Manège de chevaux de bois, stand de tir, jeu de massacre, cinéma ambulant, loterie… Le coiffeur et la couturière s’activent. Le cafetier a fait repeindre ses chaises qui n’en finissent pas de ne pas sécher… Roger, le forain de la loterie, jette un œil intéressé sur la beauté locale, Jeannette, innocente, mais pas nécessairement naïve, sous le regard vigilant de son épouse. Et François le facteur fait sa tournée, à son rythme, rendant des menus services qui n’ont rien à voir avec la mission postale, donnant, çà et là, un coup de main : pour la pose du mât au centre de la place du village, par exemple. Roger et Marcel (l’homme du manège) poussent François à boire plus que de coutume et celui-ci est très impressionné par un documentaire sur les postiers américains. Remis d’une bonne cuite et conseillé par les deux forains sur le point de plier bagage, François entreprend une tournée “à l’américaine”. Plus vite, toujours plus vite. Le résultat est parfois plaisant mais le plus souvent désastreux pour les habitants. Un virage manqué et voilà François dans la rivière… Lorsqu’on lui demande d’aider à la moisson, il n’hésite pas. Un garçonnet livrera le courrier, pas aussi urgent qu’on se plaît à le croire, en suivant un moment les forains, surtout les chevaux de bois, en partance pour un autre site, une autre fête, un autre François de qui se gausser…

 

Le chien jaune de Mongolie


À partir de 5 ans, de la Grande Section de maternelle au CM2

Allemagne-Mongolie, 2005, couleurs, durée : 1h33
Version originale, sous-titres français, existe également en version française Scénario : Byambasuren Davaa, d’après le conte « La cave du chien jaune » de Gantuya Lhagva. Musique : Ganpurev Dagvan
chien01Titre original : Die Höhle des gelben Hundes Titre mongol : Shar nokhoïn tam (« La caverne du chien jaune »)

Nansal, une gamine de six ans, est l’aînée d’une famille de nomades du Nord de la Mongolie. Un jour, elle ramène chez elle un chien abandonné. Son père pense qu’il va leur porter malheur et veut qu’elle s’en débarrasse. Nansal tente de le cacher, mais le jour où la famille déménage, elle doit abandonner le chien pour de bon…

 

La Petite Vendeuse de Soleil


La Petite vendeuse de soleil par bande-annonce-film

À partir de 8 ans du CE2 au CM2

Sénégal-France-Suisse, 1998, couleur. Film tourné en wolof et sous-titré en français, durée : 45 mn Scénario et réalisation : Djibril Diop Mambety Musique : Wasis Diopvendeuse03

Depuis fort longtemps, la vente de journaux à la criée dans les rues de Dakar est l’apanage des garçons. Sili, douze-treize ans, une jambe ballante appareillée, quitte chaque jour sa cité Tomates pour la ville, y mendier et nourrir ainsi sa famille. Un matin, elle se fait bousculer par un jeune vendeur. Elle décide alors de cesser de mendier pour vendre, elle aussi, des journaux, car « ce qu’un garçon peut faire, une fille peut le faire aussi ».
Mais les garçons n’acceptent pas cette intrusion sur leur territoire, et menacent la fillette. Un jeune vendeur solitaire, Babou, prend sa défense. Dès ce premier jour de vente, quelqu’un achète à Sili tous ses journaux, et lui donne un gros billet. Un agent soupçonneux l’emmène à la police. Sili se justifie devant le commissaire et fait libérer une femme, elle aussi accusée de vol sans preuve. Avec son gros billet, elle achète un parasol pour sa grand-mère aveugle, et distribue la monnaie restante aux vieilles femmes et aux enfants.
Les jours suivants, Sili et Babou vendent ensemble leurs journaux, déambulant dans les rues des petites gens de Dakar. Mais la bande des vendeurs, jaloux du succès de Sili, la malmène jusqu’à lui voler sa béquille. L’amitié des deux enfants triomphe : Sili monte sur les épaules de Babou.

Programme de courts-métrages sur le loup

Court-métrage d’animation, France/Grande-Bretagne/Pologne, 2006, durée du programme : 48 mn

 À partir de 8 ans, du CE2 au CM2

Pierre et le loup

pierre-loup02Adaptation de l’oeuvre de Prokofiev par Suzie Templeton en 2006, Grande-Bretagne/Pologne, film d’animation avec marionnettes, version originale sans dialogue, durée : 41 mn
Musique : interprétée par le Philharmonic Orchestra dirigé par Marc Stephenson
Titre original : Piotrus i wilk

Malgré les récriminations de son grand-père, un petit garçon courageux, aidé par un oiseau farceur et un canard rêveur, cherche à attraper un loup menaçant. Une splendeur visuelle, adaptée du conte musical de Serge Prokofiev…

Le Loup blanc

France, 2006, 8 mn, animation, scénario et animation : Pierre-Luc Granjon Musique : Timothée Jolly

Le Loup blanc raconte l’histoire d’un petit garçon qui apprivoise un loup. Mais les parents de l’enfant le capturent et le décapitent à l’aide d’une hache. Le garçon et son frère s’enfoncent dans la forêt pour enterrer la tête de l’animal sous le regard d’une horde de loups.


novembre, 2017

22nov

Soirée jeux

22nov

Scène Déc'ouverte

23nov

Théâtre

24nov

Théâtre

25nov

Les écrans et vos enfants. Quelle est la place des écrans dans l’éducation de vos enfants ?